Hôtels à Tossa de Mar
Immobilier à Tossa de Mar
 
Fêtes et festivitésCalendrier des fêtes
Histoire de la ville de TossaHistoire de Tossa
Traditions et coutumes de TossaTraditions de Tossa
 
Plantes médicinalesPlantes médicinales
Plantes méditerranPlantes méridionales
Botanique pratiqueBotanique pratique
ÉcologieÉcologie
 
Photo digitalePhoto digitale
Vidéo digitaleVidéo digitale
LanguesLangues
 
WebdesignPages Internet
StagesStages
LoisirLoisir
 
ContactContactTossa de Mar
 
Crash-Stage WebmasterTossa
Création de pages Web

La légende de Sant Ramón de Penyafort

Une partie de la plage Platja de la Mar Menuda La plage de Mar Menuda est porteur d'une légende qui montre son influence jusqu'à aujourd'hui et vit encore de la même manière que lors des événements réelles qui ont eu lieux dans la Tossa de l'année 1236.
 
Peinture dans l'église San VicençLe saint Sant Ramón de Penyafort ou Saint-Raymond de Penyafort, comme il est appelé en France, était à l'époque déjà confesseur du pape Grégoire IX, jouait un rôle important dans la maison royale d'Aragon et était l'auteur de la bulle papale Rex pacificus, que tous les jurisconsultes de l'église catholique de cette époque utilisaient comme base.
 
En 1236, quand Sant Ramón de Penyafort était en route de Rome vers le cloître Santa Caterina de Barcelona il s'arrêtait sur la plage Mar Menuda pour qu'un mourant pouvait se encore confession. Cet événement était transmis par écrit et fait partie de l'histoire mais menait en même temps vers la légende qui a gardé de traces à Tossa de Mar jusqu'aujourd'hui et continue à vivre parmi la population catholique de la ville.
 
Quand le bateau avec San Ramón au bord s'approchait Tossa, le saint homme qui a été canonisé en 1601 sentait qu'un paysan était en train de mourir et avait besoin de son aide spirituelle. Puisque le temps pressait et chaque minute comptait, le bateau n'avait plus le temps à s'approcher de la plage principale et de jeter l'ancre, les rochers qui s'ouvrent aujourd'hui vers la baie Banyera de Ses Dones se séparaient pour que le saint San Ramón puisse atteindre le mourant à la plage avec sa petite barque.
 
Goig de San RamónLe signe de croix par lequel Sant Ramón de Penyafort pardonnait au mourant ses péchés se brûlait, à l'aide d'un éclair, dans le rocher à côté pour qu'on puisse se rappelle de cet événement. Jusqu'aujourd'hui, cette croix qui n'est rien d'autre qu'une formation de feldspath dans le granit et d'origine naturelle, est encore clairement visible.
 
La vénération du saint à Tossa n'occasionnait pas seulement qu'il y a le 23 janvier de chaque année à Midi une messe en honneur du saint sur la Playa de Mar Menuda mais incitait la ville aussi de nommer la promenade de la plage Avinguda de Sant Ramón de Penyafort, qu'on érigeait a la Banyera de Ses Dones un monument commémoratif avec le Goig de San Ramón et qu'il y a un tableau de l'artiste catalan Javier Espínola qui décrit la scène de la légende de façon saisissante dans l'église San Vicenç dans la Vila Nova.
 
La pensée de Sant Ramón de Penyafort, dont la tombe se trouve dans la cathédrale de Barcelone, était poursuivie par Ramón Llull, qui écrivait aussi plusieurs livres importantes en langue catalane Le Catalan et qui est considéré comme un des plus grands penseurs catalans.
 
Plus d'informations concernant Sant Ramón de Penyafort en catalan.